Lettre à une fille qui en veut à sa mère

background, hairstyle, girl

Très chère personne chère à mon coeur,

Tu es remplie de colère et tu ne comprends pas encore bien pourquoi.
Tu ressens beaucoup de rage envers ta mère et pour cause, tu lui reproches d’être injuste envers toi et de t’accabler.  Sache que ce rapport n’a pas toujours été ainsi, mais le temps de l’harmonie entre vous est tellement loin.

Cette colère cache une grande tristesse vis-à-vis de votre lien dont la qualité s’est détériorée avec le temps, les séparations, le déni, la négligence et l’habitude.

Je voudrais te dire que tu n’es pas la fille hargneuse qu’elle dépeint, mauvaise et rancunière. Tu es quelqu’un de profondément sensible, blessée, mais dont la souffrance n’est pas reconnue. Tes actes et tes paroles brutales envers elle sont chargés de ressentiments et de désespoir. Ils masquent toute la peine que tu n’oses exprimer par peur de passer pour quelqu’un de faible et par manque de compréhension de toi-même.

Elle ne te voit pas, je sais, c’est insupportable mais tu ne peux pas la changer.

Un jour, tu parviendras à mettre le doigt sur cette grande colère, et tu pourras mesurer à quel point ta tristesse est grande.

Avant cela, ta curiosité t’aura conduite à entrer en toi-même et à t’étudier afin de comprendre à quel point tu te coupes de tes émotions. Tu comprendras que ce qui est pour toi une force aujourd’hui est en fait une faiblesse, et tu t’en occuperas avec douceur.

Tu croiseras la route de personnes bienveillantes qui t’aideront à régler tes conflits intérieurs et à te connaître encore mieux. Tu rencontreras des maîtres qui te pousseront dans tes retranchements et te pousseront ainsi à suivre la direction qui est la tienne. Tu seras toi aussi un maître pour ces personnes.

Avec le temps et certains évènements, tu réussiras à te faire entendre. Cela te fera beaucoup de bien et à elle aussi. Elle finira par entendre enfin ta douleur et à s’excuser. Ce que tu pensais impossible. Cela arrivera au moment où tu t’y attendras le moins, lorsque d’ailleurs tu ne l’attendras plus.

Elle aussi, commencera à vouloir réparer son lien à sa propre mère.

Bien sûr, tout ne sera pas parfait, et tu auras du mal avec la résurgence d’anciennes habitudes ou avec des réflexions qui  tendront à te ramener dans le passé.
Mais tu sauras au fond de toi, que beaucoup de choses auront été réparées. Cela te remplira de joie, pour toi et ta lignée.

Tu te rendras compte que malgré tous ces conflits, toute cette distance, tout ce déni, toutes ces réflexions blessantes, que malgré tout, elle t’aime profondément, à sa façon. Tu seras surprise de voir à quel point elle te soutient là où d’autres ne croiront pas en toi. Elle prendra sa place du mieux qu’elle le pourra. Il n’y a pas encore d’école pour ça.

Avec le temps et surtout avec l’enfant, tu comprendras et tu lui pardonneras.

                                                                                                                                                                                                                                                                       Maïté, une personne qui t’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.